La bastide du Bosquet

Une Chambre d’hôtes au coeur de la Riviera

Un cadre romantique, calme et confortable au bord de la mer.

Cette maison de famille classée monument historique du 18ème siècle est située à Antibes, jolie ville fortifiée du bord de la Méditerranée, en plein cœur de la Côte d’Azur.

C’est avec plaisir qu’Anaïs vous accueillera et vous conseillera lors de votre séjour.

Vous serez charmés par son environnement au calme dans une résidence privée et sécurisée, à 3 minutes à pieds des plages de sable d’Antibes et à 10 minutes à pieds des plages de Juan les Pins. Entre ces deux villes très différentes, la Bastide est idéalement située pour pouvoir tout faire à pieds. Des balades en ville, une journée à la plage, une escapade à Cannes, Nice, Monaco en train, partir à la découverte des Îles de Lérins en bateau, etc…

Vous aurez plaisir à flâner dans son jardin fleuri à l’ombre du micocoulier et à dormir dans ses 4 belles chambres doubles décorées avec soin et donnant sur le jardin.

En retrait du chemin des Sables, la maison fut souvent ouverte aux hôtes de passage, dont Guy de Maupassant en 1886.

Histoire

Ancienne propriété agricole où l’on cultivait jadis le blé, les figuiers, les vers à soie, les cactées, la Bastide du Bosquet, en retrait du chemin des Sables, fut souvent ouverte aux hôtes de passage.

Avant le 18ème siècle, c’était une petite ferme avec son grenier, dépendance de la « villa Guide », belle demeure de Maître (située à quelques rues du chemin des Sables).. Elle a été transformée en Bastide en 1750 par Joseph Guide, dernier Viguier du Roy, lorsqu’il se maria avec la sœur de l’Archiprêtre Suche de Saint Paul de Vence.

Un siècle plus tard, en 1846, un officier de Marine, Auguste Muterse, venu de Guérande et descendant d’une famille de corsaires, fit escale dans la région. En visite sur Antibes, il rencontra et épousa une jeune héritière: Nathalie Guide ; ils s’installèrent à leur tour à la Bastide du Bosquet, surélevèrent la bâtisse et Auguste apposa l’ancre marine à l’entrée de la maison.

En 1886, un des descendants Muterse, Maurice, accueilli au Bosquet Guy de Maupassant qui y séjourna un hiver en compagnie de sa mère. Lors de son séjour il écrivit  » Mont Oriol  » et diverses Nouvelles dont  » Mme Parisse  » :  » J’étais assis sur le môle du port Aubernon, prés du hameau de la Salis, je ne sais rien de plus beau qu’Antibes debout sur les Alpes au soleil couchant… « 

Maurice Muterse donna des leçons de navigation à Guy de Maupassant qui ancra au port Aubernon, en contrebas de la propriété,  » la Louisette « ,  jolie barque blanche, puis son  » Bel Ami « , yacht de onze mètres.

En 1948 c’est Madeleine Reibaud-Muterse, épouse Aussel , nièce d’Edouard Muterse (dernier du nom) qui hérita de la Bastide du Bosquet, où elle vint s’installer avec son mari et ses enfants.

Jean Aussel, son fils aîné, restaura la maison avec beaucoup de passion, de goût et de fidélité au passé de la demeure et de ses ancêtres.

Par la suite, Christian (fils de Jean) et Sylvie Aussel, créèrent en ce lieu la maison d’hôtes.

Depuis quelques années maintenant, c’est Anaïs (belle fille de Christian et Sylvie) qui vous ouvre ce lieu chargé d’histoire. Amoureuse de sa ville et de sa région, elle se fera un plaisir de vous conseiller pour votre séjour.